Vers un accès aux réseaux sociaux plus contrôlé

PARTAGER SUR

Une nouvelle version du règlement européen sur les données personnelles sur internet est examinée par le Parlement Européen depuis le 15 décembre. L’une des mesures prévoit d’interdire l’accès aux réseaux sociaux aux adolescents de moins de 16 ans.

Le texte prévoit d’interdire aux entreprises la collecte sur le web des données personnelles des moins de 16 ans sans accord parental. Cela a pour but principal de limiter l’accès des adolescents aux principaux réseaux sociaux : Facebook, Twitter et Instagram.

Bien que ces sites soient interdits aux enfants de moins de 13 ans, le baromètre de l’Autorité de la régulation des télécommunications et des postes (Arcep) montre que 79% des 12-17 ans sont inscrits sur au moins un de ces réseaux.

Rappelons que les réseaux sociaux peuvent entre autres, être vecteurs de harcèlement entre élèves et qu’il est important d’expliquer les risques que les enfants encourent en navigant sur ces sites sans filet de sécurité.