Se coucher tôt pour réduire les risques d’obésité

PARTAGER SUR

Une étude américaine révèle que les habitudes de coucher mises en place chez les jeunes enfants peuvent avoir une incidence sur le poids que ces derniers atteignent à l’adolescence. En effet, plus les bébés se couchent tôt, moins ils ont de risque d’être obèses lorsqu’ils seront adolescents. 

La question du coucher fait sans aucun doute partie des interrogations les plus communes chez les parents. A quelle heure est-ce qu’il faut coucher bébé ? De combien d’heures de sommeil a-t-il besoin ? Comment savoir avec l’âge, de combien d’heures de sommeil l’enfant a besoin pour être en bonne santé ? … Autant de questions qui viennent semer le doute dans l’esprit des jeunes et nouveaux parents. Afin d’aider les géniteurs à y voir plus clair, plusieurs études ont déjà été réalisées à ce sujet proposant notamment un guide du sommeil pour les bébés, enfants et adolescents.

Il y a quelques semaines, des chercheurs américains ont publié une nouvelle étude qui s’intéresse à un tout autre domaine par rapport à la question du coucher chez les enfants. En effet, celle-ci établit un lien d’un tout autre genre : celui entre l’heure du coucher des bébés et le poids que les enfants atteignent à l’adolescence.

Coucher tôt les bébés pour éviter les risques d’obésité à l’adolescence

Publiée dans la revue américaine The Journal of Pediatrics, cette étude américaine démontre que plus un bébé se couche tôt, moins il a de risque de prendre du poids une fois arrivée à l’adolescence. En effet, la prise importante de poids chez les jeunes peut s’expliquer par un manque de sommeil, le stress, les études mais également par de mauvaises habitudes de coucher prises durant l’enfance.

Afin d’établir cette corrélation précise entre le coucher des enfants et les risques d’obésité, les chercheurs de l’Université d’Etat de l’Ohio (Etats Unis) ont décidé de suivre 977 enfants de l’âge de 4 ans à 15 ans, en surveillant taille et poids. Ces derniers ont été divisés en trois groupes :

– ceux couchés à 20h au plus tard;

– ceux couchés entre 20 heures et 21 heures;

– ceux couchés après 21 heures

Les chiffres parlent d’eux mêmes … Parmi ceux qui se couchent à 20h au plus tard, seulement 10% souffrent d’obésité à l’adolescence, contre 16% du côté de ceux qui se couchent entre 20h et 21h. Enfin, en ce qui concerne le coucher après 21h, sans surprise, le taux d’adolescents obèses explose et atteint les 23% …

En définitive, les chercheurs remarquent que le coucher tardif a un véritable impact sur la prise de poids chez les jeunes de quinze ans. Chez les enfants âgés de 3 à 5 ans, se coucher avant 20h permettrait de réduire par deux le risque de surpoids et d’obésité.