La dyscalculie en 5 questions

PARTAGER SUR

La dyscalculie se caractérise par une difficulté, voire incapacité face à l’apprentissage numérique. Une rééducation effectuée par un orthophoniste est aujourd’hui la solution envisagée pour lutter contre ce trouble, à l’origine de nombreux problèmes scolaires.

La dyscalculie, qu’est ce que c’est concrètement ?

Il s’agit d’un trouble durable de l’apprentissage scolaire numérique, qui touche 4% des enfants sur le territoire français. La dyscalculie apparaît au cours de l’apprentissage arithmétique, et concerne aussi bien les filles que les garçons. Ce sont des enfants sans problème médical, familial, ou déficit particulier. Cependant, une étude a révélé que 20% des enfants atteints de dyscalculie sont également dyslexiques.

10.12.70

Quelle est la cause, l’origine de ce trouble ?

Généralement, le problème vient de la méthode d’enseignement : elle n’est pas adaptée à l’enfant.

Attention à ne pas assimiler la dyscalculie, à l’acalculie qui se développe à la suite d’une atteinte neurologique (traumatisme, tumeur…).

Comment distinguer un simple retard scolaire, d’un enfant dyscalculique ?

Ce trouble, peu connu, est souvent mal repéré. Il est pourtant identifiable et évaluable par des professionnels de la santé tels que l’orthophoniste ou le neuropsychologue.