L’exposition à la lumière réduit les risque de myopie chez l’enfant

PARTAGER SUR

Une étude britannique démontre que l’exposition à la lumière naturelle réduit le risque pour un enfant de développer une myopie. 

Allez jouer dehors, les enfants ! L’exposition à la lumière naturelle serait bénéfique à la santé visuelle des petits. C’est ce que nous apprend une récente étude britannique parue dans la revue Investigate Ophtalmology & Visual Science. Les chercheurs ont fait des tests visuels sur 7000 enfants, depuis 7 ans et jusqu’à leurs 15 ans. Entre 8 et 9 ans – âge auquel se déclare habituellement la myopie – leurs parents avaient pour instruction de noter le nombre d’heures qu’ils passaient à l’extérieur, et d’en informer les chercheurs.

Résultat : Parmi les enfants qui ont participé à l’étude, ceux qui ont passé au moins trois heures par jour dehors en été, et une heure en hiver, étaient beaucoup moins nombreux à développer une myopie que les autres. D’après les chercheurs, ce serait la lumière naturelle qui, en boostant la production de dopamine, protégerait la rétine.

Alors bien sûr, d’autres facteurs entrent en ligne de compte : pour commencer, si les parents sont myopes, l’enfant aura plus de chances de l’être aussi. Mais d’autres facteurs peuvent être maîtrisés : trop de temps passé devant les écrans, par exemple, ce n’est pas bon pour la vue !