L’asthme qui encombre nos enfants

PARTAGER SUR

Toux sèche, gêne respiratoire et sifflements réguliers, de plus en plus d’enfants sont sujets à des crises d’asthme. Qu’elles soient aiguës ou intermittentes, il ne faut surtout pas les prendre à la légère … Aujourd’hui, il est nécessaire de contrôler l’asthme surtout chez l’enfant, mais comment anticiper ces crises et apprendre à mieux les gérer ? Que doit-on faire pour aider l’enfant à aller mieux?

L’asthme, qu’est-ce que c’est ?

L’asthme comme la bronchiolite, est une maladie que l’on retrouve très fréquemment chez l’enfant. En effet, ce dernier peut dès son plus jeune âge rencontrer une certaine gêne respiratoire qui s’intensifie plus particulièrement la nuit et qui s’accompagne parfois de sifflements. S’il commence à tousser, pleurer et à se plaindre d’une fatigue notamment après un effort physique (marche, course, ou n’importe quelle activité sportive) il ne faut pas hésiter à aller consulter un médecin.

Chez l’enfant comme chez le nourrisson, l’asthme est causé par une inflammation au niveau des bronches. Ces dernières s’encombrent avec des glaires et cela provoque une insuffisance respiratoire.

Maladies chroniques - asthme

En ce qui concerne les nourrissons, on évoque la possibilité d’asthme après au moins trois épisodes de dyspnée et sifflements dans les deux premières années de vie du bébé. Si les crises sont régulières, elles peuvent être causées par de nombreuses infections dites virales, des rhumes qui persistent par exemple, ou tout simplement être héréditaires. L’asthme se répertorie en quatre stades : intermittent, persistant léger, persistant modéré et persistant sévère.