L’anorexie infantile avance !

PARTAGER SUR

Même si l’anorexie est une maladie que l’on retrouve plus souvent à l’adolescence et à la l’âge adulte, les 5 à 12 ans sont de plus en plus touchés par ce trouble du comportement alimentaire.

Peu d’études sont réalisées sur ce sujet, mais les chiffres disponibles sont très alarmants. L’anorexie toucherait entre 0,5 et 2% des adolescents, 9 cas sur 10 sont des filles. Au Royaume-Uni, une centaine d’enfants âgés de 5 à 7 ans ont été hospitalisés ces trois dernières années. Au total sur les 2000 enfants britanniques de 5 à 15 ans pris en charge pour ce trouble alimentaire, dans 35 hôpitaux publics, près de 600 avaient moins de 13 ans.

Une situation préoccupante en France

Ce serait la première cause de mortalité en psychiatrie, par manque d’alimentation ou par suicide. Pour les spécialistes, la faute revient à la pression sociale et aux images idéalisées des mannequins et célébrités à la limite de la maigreur, qui font la une des médias. En France, la situation n’est pas plus rassurante. « Depuis quelques années, nous prenons en charge de plus en plus de cas d’anorexie avant la puberté. Il s’agit surtout d’enfants de 9 à 12 ans, rarement de plus jeunes, mais nous n’avons pas de statistiques précises » raconte le Dr Muriel Asch, du service de pédopsychiatrie de l’hôpital Robert-Debré à Paris. « Nous avons des fillettes qui ont commencé un régime de leur propre chef à 9-10 ans, puis la maladie se déclenche. Le mécanisme semble alors le même que chez les adolescentes. »