Facebook s’engage contre le cyber-harcèlement

PARTAGER SUR

Facebook, le réseau social le plus utilisé par les adolescents, vient de lancer une plateforme dédiée au cyber-harcèlement. Des définitions et des outils sont à disposition des jeunes, de leurs parents et de leurs professeurs.Selon le site du ministère de l’Éducation Nationale « Agir contre le harcèlement à l’école », 8 % des jeunes sont victimes de harcèlement verbal. Sans forcément augmenter le nombre de victime, l’utilisation du vecteur internet place le harcèlement dans une dimension publique, qui dépasse le cadre fermé de l’établissement scolaire où il était cantonné auparavant. Le site Facebook est d’ailleurs régulièrement mis en cause dans des affaires impliquant des adolescents. En effet, toujours selon le ministère de l’Éducation, 80 % des 15-16 ans ont un profil Facebook.

Le réseau social préféré des adolescents a toujours mis en place des outils pour que sa plateforme de communication ne devienne pas une arène pour les affrontements entre les jeunes. Jusqu’à présents, les victimes pouvaient facilement signaler une photo, un message, une page ou même un profil.

Avec l’outil « Mettre un terme au harcèlement », Facebook va un peu plus loin. On y trouve regroupées toutes les techniques déjà utilisables sur le site pour agir en cas de harcèlement, mais aussi un « guide pratique de résolution de conflit ». Cette page offre plusieurs niveaux de lecture que l’on soit victime, parent ou professeur.

Le site s’est aidé de l’association e-enfance pour adapter ses contenus aux pratiques Françaises en matière de harcèlement.


Outil « Mettre un terme au harcèlement » : www.facebook.com/safety/bullying