DragonBox : les maths par le jeu

PARTAGER SUR

Lorsqu’un prof de maths norvégien et un docteur en science cognitive français, concepteur de jeux vidéo, se rencontrent, ça donne DragonBox : une application innovante qui vous fait faire des maths… Sans même que vous vous en rendiez compte.

« La question que je me suis posée, c’est : qu’est ce qui constitue le fun d’un jeu vidéo ? » Patrick Marchal est docteur en science cognitive. Il est aussi chef de projet chez un éditeur de jeux vidéo. Mélangez ces deux univers, ajoutez une rencontre avec un prof de maths norvégien, et vous obtenez DragonBox. « Pour moi, le plaisir qu’on peut avoir avec un jeu vidéo, c’est d’avoir un but à atteindre, avec des outils et des obstacles. C’est ça qui attrape les gens ! Je me suis demandé si on ne pouvait pas utiliser ça pour enseigner. » Bingo.

T’as fait tes maths ?

Les maths, c’est la matière qui inquiète le plus les parents, et par extension, les enfants. Avec DragonBox, c’est simple : on fait de l’algèbre, sans même s’en apercevoir. Sur la tablette ou sur l’iPhone, ce ne sont pas des chiffres que l’on manipule, mais des petits personnages, qu’il s’agit de gérer de sorte que dans l’un ou l’autre côté de l’écran ne reste plus qu’une boîte :  la fameuse inconnue, plus connue sous le doux nom de « x ». Au début, on déplace les petits personnages, puis les choses se compliquent un peu, et sans même qu’on s’en rende compte, la boîte devient un « x ». Petit à petit, les chiffres remplacent les personnages, mais le jeu reste le même !

Vraiment fun, vraiment efficace

A la création de l’application, des tests ont été menés dans différents collèges, en France et en Norvège. 80% des joueurs sont capables de résoudre une équation linéaire du premier degré après avoir joué aux premiers niveaux de DragonBox. Essayez-le !

12589

DragonBox, 2,50 euros ; DragonBox+, 5 euros (la version étendue). Disponible sur l’App store, Android et Google Play pour tablettes et iPhone.