Des produits solaires déconseillés pour les enfants

PARTAGER SUR

L’association de consommateurs UFC-Que Choisir vient d’établir une liste des crèmes solaires qui ne respectent pas les normes de protection en matière d’UVA, définies par les autorités françaises et européennes.

Ce mardi, l’association UFC-Que Choisir a lancé un important signal d’alerte aux parents de jeunes enfants. En effet, préoccupés par la qualité des produits solaires vendus tous les ans en grande distribution et dans les parapharmacies, celle-ci a décidé de s’intéresser de plus près à la composition des crèmes utilisées afin de protéger nos bouts de chou. Au total, ce sont donc 17 produits destinés aux enfants qui ont été testés en laboratoire, sous forme de crème, lait et spray.

Après plusieurs tests, les résultats sont tombés. Concrètement, ces derniers illustrent « de graves carences » au niveau de la protection UVA nécessaire pour des produits mentionnant une protection 50 voire 50+. Les mentions sont rassurantes, mais les résultats décevants.

Au terme de plusieurs études, la totalité des produits testés protège des UVB, en revanche cinq marques ne respectent pas la protection « minimale » requise en ce qui concerne les UVA. Surpris par ces carences, l’association de consommateurs a donc décidé de porter plainte contre cinq fabricants : sont accusées les marques Clarins, Bioderma, Biosolis, Alga Maris et Lovéa. Au-delà du recours en justice, UFC-Que Choisir demande également aux différentes marques incriminées de retirer de la vente tous les produits concernés, pour « pratique commerciale trompeuse et tromperie » et cela dans les plus brefs délais. En effet, chaque produit présente sur son emballage des mentions « Haute Protection », « Très Haute Protection » ainsi que le logo « UVA ». Les produits solaires qui écopent des plus mauvaises notes, et de l’annotation « Ne pas acheter » restent « Le lait solaire spécial enfant » de Clarins et « Le spray solaire Photoderm kid » de Bioderma.

En définitive, si les UVA ne sont pas responsables des coups de soleil, ils peuvent néanmoins l’être des cancers de la peau …