Des cosmétiques dangereux pour bébé

PARTAGER SUR

Lingettes, lotions, shampoings et mousses nettoyantes pour le visage, autant de produits que les parents utilisent pour la toilette de leurs bébés. Pourtant, une récente enquête révèle que de nombreux produits cosmétiques seraient nocifs pour la santé des tous petits.

Selon une récente enquête menée par l’organisation non gouvernementale Women in Europe for a Common Future (WECF), plusieurs produits cosmétiques pour enfants seraient dangereux pour la santé. En effet, après avoir passé au peigne fin plus de 341 produits vendus en France, l’ONG a réussi à classer les ingrédients en fonction de trois catégories : « risque élevé », « risque modéré » et « risque faible ou non identifié ». Au total, près de 299 produits se révèlent être composés d’ingrédients dits « à risque élevé », tandis que 181 produits sont jugés à « risque modéré ».

Des résultats inquiétants pour dissuader les parents

Après un important travail d’investigation qui repose notamment sur la base d’études scientifiques de l’UE et de l’ANSM, l’ONG Women in Europe for a Common Future a publié une liste de produits à éviter pour les enfants. Au total :

-19 produits se composent d’un des deux allergènes par contact qui peut remplacer le parabène;

-54 produits contiennent un conservateur jugé toxique pour la reproduction (le phénoxyéthanol);

-226 produits sont fabriqués à partir d’un parfum.

Comme le déclarent les scientifiques, les substances découvertes sont des substances connues pour être potentiellement dangereuses. Pour les parfums par exemple, les professionnels savent pertinemment qu’ils peuvent provoquer des allergies cutanées.

En définitive, l’ONG demande tout simplement « l’interdiction des trois ingrédients à risque élevé dans tous les cosmétiques destinés aux enfants de moins de trois ans ». WECF insiste davantage sur les risques présentés par les lingettes. En effet, 7 lingettes présentent un allergène de contact et 26 sont composées du conservateurs toxique … « C’est très inquiétant, les lingettes sont très utilisées car elles sont pratiques, sans rinçage, transportables partout », déclare la responsable Elisabeth Ruffinengo.

Produits à risque modéré ou faible

Dans son enquête, WECF propose également une liste de produits dits « à risque modéré » et « à risque faible ».

Pour les modérés, on retrouve : les huiles minérales, les sulfates (irritants pour les peaux sensibles), l’EDTA (présent dans les savons et produits moussants) et les composés monoparticulaires.

Du côté des produits à faible risque, on retrouve : les paraboles et le BMT (antioxydant)