Attention aux élastiques low cost !

PARTAGER SUR

Des chercheurs britanniques ont trouvé de fortes concentrations de produits chimiques dans certaines contrefaçons de pendentifs destinés à orner les bijoux faits d’élastiques de type Rainbow Loom et Cra-z-Loom, très à la mode chez les enfants depuis quelques mois.

Bien avant les vacances scolaires, les bracelets, et autres bijoux, fabriqués avec de petits élastiques avaient déjà envahi les cours de récréations. Les vacances n’ont pas stoppé cette mode mondiale, bien au contraire. De plus en plus de versions low cost de ces élastiques apparaissent un peu partout.

Des chercheurs britanniques se sont intéressés aux taux de produits chimiques des pendentifs destinés à décorer les bracelets ou les colliers fabriqués à partir de ces élastiques. Les scientifiques ont analysé la composition de 16 marques vendues en dehors des magasins de jouets et ont constaté que leurs taux de phtalates notamment, atteignaient les 50%, alors que la limite autorisée est de 0,1%.

Il est donc recommandé dans un premier temps de ne pas laisser les enfants mettre ces pendentifs à la bouche, car les molécules toxiques se répandent plus facilement en passant par le système digestif. Dans un second temps, toutes les contrefaçons ne contiennent pas forcément des taux non-conformes. Les mentions « Rainbow Loom» ou «Cra-z-Loom» ne suffisent pas, il faut s’assurer que les jouets portent bien la mention « CE » qui indique que la fabrication est conforme aux normes européennes.