Attention à l’épidémie de Gastro!

PARTAGER SUR
© DR

Une des maladies les plus fréquentes de l’hiver, la gastro-entérite sévit actuellement dans le pays. Comment la reconnaître et comment l’éviter ?

Le premier signe de la gastro-entérite est la diarrhée, elle doit vous mettre la puce à l’oreille car si elle est importante, elle peut conduire à une déshydratation. Le risque de déshydratation intervient dès lors que le bébé fait plus de 5 selles par jour et d’autant plus si elles sont accompagnées de vomissements. Les autres symptômes de la gastro-entérite sont donc les vomissements, les douleurs de ventre, la difficulté à manger et une fièvre modérée.

La gastro-entérite est d’origine virale et très contagieuse, sa propagation est « fécale-orale », c’est-à-dire en portant à la bouche des mains (ou des objets) qui ont été en contact soit avec des selles infectées, soit des surfaces souillées. Cela peut donc aller très vite chez les jeunes enfants.

Gastro et bébés : l’éviter à tout prix

L’idéal serait d’éviter à bébé la vie en collectivité pendant la durée de l’épidémie de gastro-entérite. Il reste à suivre les recommandations d’usage en matière d’hygiène : lavez-vous les mains très régulièrement, vous pouvez utiliser les solutions hydro-alcooliques, nettoyez régulièrement les objets de l’entourage courant de bébé, même s’ils ne lui sont pas destinés. Notamment la télécommande sur laquelle il n’a de cesse de poser ses doigts…
Enfin, tenir les grands frères ou grandes sœurs un peu à distance. A l’école, la gastro-entérite trouve un terrain de propagation très favorable!

Gastro et bébés : comment la traiter ?

Si le mal est fait et que bébé souffre d’une sévère gastro-entérite, quelques consignes à respecter : si vous allaitez, continuez ! Le lait de maman contient des nutriments indispensables pour reconstituer la flore intestinale d’un bébé atteint de la maladie. Si bébé est encore au biberon de lait, demandez conseil à votre pédiatre pour substituer au lait une solution de réhydratation que vous aurez soin de verser dans la quantité d’eau généralement utilisée pour son biberon. Si bébé est entré en phase de diversification alimentaire, n’hésitez pas à lui proposer les aliments qu’il aime. Si bébé n’en veut pas, n’hésitez pas à en parler à votre pédiatre. L’hydratation de bébé est importante plus que tout. D’une manière générale, proposez donc à boire plusieurs fois par jour à bébé.