Appendicite et enfant : crise ou fausse alerte ?

PARTAGER SUR

Face aux maux de ventre, fréquents chez les enfants, quand faut-il penser appendicite ?
Petit guide pour ne pas passer à côté d’une pathologie à traiter d’urgence… Et ne pas paniquer en cas de fausse alerte.

Qu’est-ce que l’appendicite ?

C’est une inflammation de l’appendice d’origine infectieuse. L’appendice est un petit bout d’intestin situé au début du gros intestin, de dimensions et de positions variables d’une personne à l’autre. Il n’a aucune fonction… Si ce n’est celle de venir ennuyer ceux qui sont victimes d’une crise d’appendicite. Très rare avant 4 ans, elle concerne plutôt l’enfant et l’adolescent.

Quels sont les symptômes de la crise d’appendicite chez l’enfant ?

Les premiers symptômes qui doivent alerter sont des douleurs dans le ventre, plus précisément en bas à droite mais il est possible que l’enfant ressente des douleurs dans tout le ventre et que la douleur résonne aussi dans le dos. En cas d’appendicite, ces douleurs s’accompagnent de nausées et de vomissements, d’une constipation et d’une fièvre généralement peu élevée (38° à 38,5°). L’enfant peut également avoir mal en marchant.

Crise aiguë ou appendicite chronique ?

L’enfant peut subir une crise aiguë, identifiable quand tous les symptômes (douleurs, nausées, fièvre) sont réunis. Il peut aussi n’avoir que des douleurs de temps en temps, accompagnées parfois de nausées ou d’un mal-être général.

Appendicite et enfant : que faire en cas de doute ?

Pour s’assurer de ne pas passer à côté d’une crise d’appendicite qu’il faut opérer, il est nécessaire de faire examiner l’enfant par un médecin qui complétera éventuellement son examen par une échographie, réalisée par un spécialiste, afin de s’assurer qu’il s’agit bien d’une appendicite et pas d’un problème urinaire ou d’une autre infection qui pourraient a priori présenter les mêmes symptômes.

Lire la suite >>