Activités enfants: Les sports de roues

PARTAGER SUR

Les sports de roues : des sports camouflés

Les sports de roue sont les grands amis de vos enfants. Il faut dire qu’ils sont généralement considérés comme des loisirs plutôt que comme des sports à part entière. Et c’est souvent ce qui pousse les enfants à les pratiquer.

En se livrant à des activités telles que le cyclisme, le roller ou le skateboard, ils tendront à développer une certaine autonomie. Déjà parce que ces sports ne requièrent pas de structure particulière pour les accueillir, même si les clubs et les associations existent. Ensuite, parce que vos enfants ne se réuniront pas ente membres d’une équipe, mais entre amis de l’école ou du quartier.

Mais en plus d’être populaires, les sports de roues sont également d’excellents stimulants musculaires : en faisant travailler le bas du corps et la posture de votre enfant, ils sont idéaux pour les excès pondéraux, les cas d’asthme et les maladies cardio-vasculaires.

Tout comme certains sports collectifs et certains sports d’eau, les activités de roues peuvent être pratiquées en dehors de toute structure d’encadrement tant qu’elles sont soumise à la surveillance d’un ou plusieurs adultes jusqu’à un certain âge. Pour cette raison, des sports comme le vélo ou le skateboard coûtent généralement assez peu et son accessible à tous.

Des sports de roues peu dangereux

Côté désagréments, les sports de roues en réservent peu. Qu’il s’agisse de cyclisme, de roller ou de skateboard, seules quelques douleurs musculaires peuvent parfois être décelées chez l’enfant, mais elles finissent généralement par passer avec quelques semaines ou quelques mois d’entraînement régulier.

Mais après tout, tous les sports nécessitent un léger temps d’adaptation. Les sports de roues ne dérogent pas à la règle ! Finalement, le plus grand risque pour votre enfant est encore de tomber : en dehors des petites blessures aux genoux, aux coudes ou des fractures diverses, les accidents graves sont heureusement rares.